Dimanche 28 août 2011 à 19:17


http://astronomy.cowblog.fr/images/2838231812520086047051000015972153334796272421405n.jpg
 
(Oui, c’est bien moi sur la photo merci Tote )




attention article long.


















/!\ TOP INNOVATION : allume le son /!\



 Bonjour à tous, bienvenue, il semblerait que j’ai revu mon taux de post à la hausse, rassurez-vous, ça ne va pas durer.
 

Sujet qui me tient (une nouvelle fois) à cœur s’il en est, je souhaitais vous entretenir des petites expressions qui me paraissent insupportables :
 vous savez ces petits mots qui vous hérissent, ces petites phrases qui vous donnent envie d’imprimer vos empreintes digitales dans les maxillaires de votre interlocuteur, ces façons de parler à LA CON qui mériteraient punitions-z-et-châtiments…
Ces expressions nous touchent tous d’une manière personnelle et je comprendrais que vous ne compreniez pas la raison de mon ire ; vous comprenez ?
 

Disclaimer : je ne vais pas m’attaquer aux fautes d’orthograves ou manquement aux règles de grammaire, c’est bien trop commun. Il est très clair que « si j’lui aurais pas dit de v’nir il l’aurait pas vue » ça ennerve tout le monde. Enfin j’pense.
 
Ok, alright, let’s go biatch et commençons donc :
 
Je déteste
 

1) Les gens qui emploient « car » à l’oral :


Oui, « car » est une conjonction de coordination parfaitement légale. Re-oui, « car » est fort utile dans un récit pour expliquer la raison derrière l’occurrence d’un événement. Re-re oui, « car »  sert à des millions de personnes chaque jour, et je ne conteste pas son emploi. SEULEMENT « CAR » NE DEVRAIT S’EMPLOYER QU’A L’ECRIT .
 
Comprenons nous bien ; je ne suis absolument pas choqué lorsque je lis
 :

«Il nous sera impossible de déterminer l’heure du crime car la victime a été entièrement dévorée par des milliers de vers. D’ailleurs ça grouille encore dans ses orbites.» 


En revanche lorsque j’entends :



« J’ai décidé de no-mi-ner Nathalie, car elle mange tous les crabes »

Là, là ça choque mon oreille. Dites le à voix haute, dites :

« Désolé Monsieur je peux pas vous rendre mon devoir car ma petite soeur l’a mangé. Même qu’elle est à l’hôpital Velpeau car elle s’est étouffée avec. »




NON !!!
« car » ne se dit  pas ! Dites « parce que » , « puisque », ou bien « étant donné que ». Je vous en prrrriiiiiiiiie (Roger Rabbit inside) cessez  de dire « car ».

 


 
2)    Les gens qui se présentent par leur nom d’abord :
 



« Bonjour, Gonzales Michel, je suis actuellement indisponible, alors laissez moi un message… »

Qu’est ce que c’est que cette manie ? Pourquoi ? Trop d’années d’école/armée ?  « Gonzales Michel ? – Présence ! » Ca m’horripile au plus haut point, que ce soit à l’écrit ou à l’oral ; je ne supporte plus de voir des mails signés « NOMDEMERDE Jean-François, responsable relation clientèle ».
Peut être il y aura des gens qui liront cet article et se diront « Ah merdre moi aussi je fais ça » ; à ceux là j’ai envie de demander : « QU’EST-CE TU COMPRENDS PAS DANS LE MOT « PRENOM » ?  »
(si tu es d’origine Japonaise, ne te sens pas attaqué par ce message) 






3)    Les gens qui disent « nanani nananin »:

Ouuuuuh ça, ça a le don de me foutre en boule…



« Nan, mais tu vois, quoi, genre, Kevin, il est là genre « ouuaaaais’han, tu m’as pas appelé nanani, nananin’han », et moi j’étais genre « mais si j’t’ai appelé a midi » et lui genre tu sais c’qu’y m’dit ? y ‘m’dit genre « s’pas possible parceque mon portable il était allumé nanani nananin .. » »  (admirez les doubles citations – inception style)

C’est typiquement le genre d’expression que j’attribue aux pétasses en tout genre. Ce qui est curieux c’est que si on remplace les « nanani nananin » ci-dessus par « bla bla bla » ça me choque pas du tout. 


 



4)    Les gens qui disent « la personne »

Big cace-dédi à ceux qui m’ont déjà entendu rouspéter pour ça. Celui-ci est assez délicat à expliquer ; Tout comme « car », ou « nanani nananin », « la personne » est une chose que j’entends bien trop souvent dans les émissions de télé-réalité.

En l’état, utiliser «  la personne » ne me choque pas ; c'est-à-dire lorsqu’on utilise ces deux mots pour qualifier quelqu’un d’INCONNU :

«  -  Quel dosage de chloryméthane préconisez-vous pour éviter les effets secondaires, docteur ?
 
   -   Eh bien, tout dépend du système adipeux de la personne à qui l’on administre le traitement, Bernard. »

Il n’y a pas de problème.



« - Dis moi, Catherine, ce que tu penses de moi ?

- Eh bieng tout dépeng, tu sais quand on’ est bieng avec la personne, il y a des choses qui se passent, et on’ peut se con’fier à la personne, tu vois, on’ sait que la personne elle est là, tu vois…
- Oui, mais concrètement, connasse, qu’est ce que tu penses de moi ? 
»

Là il y a un problème : pourquoi employer «  la personne » au lieu du nom de la personne, justement ? et de la même manière je supporte pas quand ça se passe comme ça :



« - Bonjour, je souhaiterais acheter un foulard pour ma fiancée, vous me conseillez quoi ? 

-       Ah bah ça dépend, la personne elle prefère la soie, ou le cuir ? 
»

NON espèce de truie, tu dis « Que préfère votre fiancée ? » ah là là  ça me rend ouf, ça y est…
Ca me mine tellement au quotidien que maintenant, lorsque j’entends cette expression, même lorsqu’elle est bien employée, j’ai des envies de mitrailleuse lourde.


 


 
5)    Les gens qui disent : « un ciseau »


Ok, ok, j’avais dit que je ne reprendrais pas les fautes de Français. Je l’ai dit, c’est vrai.
MAIS LA !
Vous en avez tous forcément croisé un, ou deux ou plus, de ces énergumènes  qui vous demandent, l’air béat, complètement inconscients de leur propre connerie :



« T’as pas un ciseau ? »

Et forcément vous avez eu envie de leur répondre :

« Non, j’ai pas « un » ciseau, mais je peux te prêter DES ciseaux, ou une PAIRE de ciseaux, et très clairement, tu peux te la carrer dans le baigneur. »
Avouez.


6)    Les gens qui disent : « quinze heure et quart »


Ou « dix-sept heure et demi » ou « treize heure moins le quart ».

Non madame, non monsieur, c’est interdit par la loi, on ne PEUT PAS dire ça. Soit l’on choisit le système de 12 heures et l’on peux : « il est huit heure et demi » ; soit l’on dit : « il est quinze heure trente/quinze/quarante-cinq ». C’est comme ça. Pas la peine d’argumenter. Chhhhht.
 



 
All inclusive :





«  - Alors bonjour, présente toi, pourquoi veux tu participer à l’émission, quels sont tes atouts  ?

-  Eh bieng bonjour, je suis mademoiselle DUGOMMIER Bérangère, j’ai 27 ans, je souhaite participer à l’émission car je suis à la recherche de l’amour. Au niveau du tempérament de ma vie de tous les jours je dirais que je suis plutôt extravertie, j’adore sortir danser, ma passion c’est la danse car je kiffe bouger mon body , je sors parfois à partir de vingt-trois heures moins le quart jusqu’à treize heure et demi, car j’adore faire des rencontre même si la personne elle me rappelle pas après avoir couché avec moi. Mais ça dépend de la personne, parce que si la personne elle me convient, qu’elle aime bieng les mêmes choses que moi j’aime bieng, nanani, nananin, et bieng on ne sait jamais ça peut coller. Mais par contre si la personne elle vient me draguer et qu’elle me drague pas bieng, comme par exemple à l’anniversaire de mon amie MOREL Stéfany qui s’est aussi inscrite au casse-ting on était dans un lounge à discuter et bien vers vingt-deux heures et demi, y a un type qu’est venu nous demander un ciseau, soit disant pour couper un fil chirurgical, soit disant qu’il avait de l’hémorragie dans le bras, nanani, nananin ; alors là je trouve c’est la drague la plus pourrie de l’univers, quoi, moi aussi je l’ai déjà eue la blennorragie et bieng merci beaucoup du cadeau, hein.
 »
 
 
En vous remerciant.
 
Comme cet article est déjà assez long, je l’ai divisé en 3. A venir, donc, « Ce que je ne supporte pas voir à l’écrit », et « Le language Corporate, fléau de notre temps ».
 
Ce blog se veut participatif : toi aussi partage ce que tu n’aimes pas entendre.

PS : entre le moment ou j'ai commence cet article et maintenant : 
- un certain PETRIF a ose me dire "nanani nananin" (tu peux pas nier crapule j'ai des preuves)
- un homme dont j'ai trouve le telephone portable dans Paris m'a contacte en disant " Bonjour je suis Monsieur MOREAU Basile"
- et mon DRH est venu me demander un ciseau.

Tout ca en l'espace d'une journee. La vie est mal faite.
 
  PPS: Merci a Petrif pour le player, et a mon frangin pour le stockage.

Commentaires - ou pas

Ajouter un commentaire - ou pas

Par Tote le Dimanche 28 août 2011 à 20:15
Un article avec des vrais extraits audio ! Je t'attribue un Oscar pour l'ensemble de tes imitations, nanani nananin...
Sinon moi j'aime pas les mots "croûte" et "puce" mais bon.
Par Lucy-Westenra le Dimanche 28 août 2011 à 20:41
Big up pour les extraits audio, tu est un perfectionniste.

1) Lorsque j'étais en seconde, Mme G. (pour ne pas la citer), ma prof de français, nous avait tenu la jambe pendant au moins 20 minutes de cours afin de nous expliquer que non, "car" ne devait pas s'employer. Mais pour elle, c'est un mot qu'il fallait bannir de l'oral ET de l'écrit. Du coup, c'est resté dans un coin de ma tête et dès que je m'oublie et que je l'écris, j'ai l'impression de la trahir et je me sens mal.

Et pour le reste, je dois avouer que j'ai les mêmes frissons sauf peut-être pour le cas de "la personne", ne m'étant jamais posé la question.

Tout cela, c'est comme les "malgré QUE" ou les "Y'en a DES... QUI" mais ça relève de la faute de syntaxe/orthographe/grammaire. Il faudrait que je réfléchisse à ce qui me gave tout autant. Je vais reprendre mes listes, je suis sûre que les élèves vont m'en sortir des belles cette année. Je le sais, je le sens.
Par Lucy-Westenra le Dimanche 28 août 2011 à 20:54
Il me revient à l'esprit que mon chef nous fait la guerre dès qu'on dit "par contre". Il pense que ça ne se dit pas, qu'il faut dire "en revanche" à la place. Je n'ai jamais vérifié si c'était vrai ou pas, mais j'essaie quand même de faire attention.

Et je HAIS profondément les gens qui disent "au jour d'aujourd'hui", ça ne se dit pas. Et ça m'énerve aussi quand à la TV, les gens parlent d'une "aventure". Aventure de mes couilles, tu passes trois mois dans une maison sans sortir, elle est où l'aventure ?
Par PetrifiedEyes le Dimanche 28 août 2011 à 23:59
Y a aussi "voire même", "s'est avéré vrai"... mais déjà t'as proposé des exemples auxquels je n'avais jamais trop réfléchi.
Bravo, je vous mets un bon point vieille savate.
Par Jakobson le Lundi 29 août 2011 à 4:24
Je suis saisi du même amour au son de tous ceux qui "comptent envisager", "répètent à nouveau", "préparent à l'avance", par ceux qui, lorsqu'ils passent à la télé en général, "ont l'opportunité de" au lieu d'en avoir tout simplement "l'occasion", par ceux qui disent "et puis après", "car en effet", "voire même" (Petrif a bien vu pour ce dernier) au lieu d'en rester au premier mot (oui, je réagis pour ma part plutôt bien à l'emploi du mot "car") et aussi par ceux qui (mais ça c'est une névrose personnelle) prononcent mal le patronyme de Hans von Zwiedineck-Südenhorst. Pour ce que dit dame Lucy plus z'haut, il me semble que "par contre" existe bien dans la langue françoise mais qu'il veut initialement dire "contrairement à" et non pas "mais", hum. A vérifier.
Par little-slug le Lundi 29 août 2011 à 10:21
Les "Par contre" me hérissent le poil depuis que mon prof de français un peu taré nous a dit que non, dans la langue française correcte, cela ne se dit pas ! Pourtant d'autres professeurs de français l'utilise couramment. Dans ma tête du coup je suis obligée de corriger "En revanche".

Sinon, les "lol" et autres "èmdéhèr" à l'oral, c'est profondément chiant ! Ok tu écrits comme un kikoulol sur ton portable, sur ton blog, n'importe, mais gardes cette langue venue d'ailleurs pour toi quand tu parles ! On voit bien que tu te marres !

Et sinon, d'une manière générale, j'ai du mal avec les personnes qui parlent fort... Je ne peux pas m'empêcher de ne pas les écouter.
Par little-slug le Lundi 29 août 2011 à 10:22
Les "Voili-voilou" aussi m'énervent... voire les "voilà voilà" !
Par Tote le Mercredi 4 janvier 2012 à 13:23
C'est quand qu'on a la 2e partie ?
Par disseration methodology le Vendredi 5 août 2016 à 11:02
I totally agree. it's so awful and is very angry. I subscribe to your readers)
Par proof-reading.services le Vendredi 23 décembre 2016 à 9:55
Well, that was really strange. I think that it should be quite unusual to make a note in this way. For both sides.
Par happy wheels le Vendredi 4 octobre 2019 à 4:46
Mais ça dépend de la personne, parce que si la personne elle me convient, qu’elle aime bieng les mêmes choses que moi j’aime bieng, ...
 

Ajouter un commentaire - ou pas









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://astronomy.cowblog.fr/trackback/3133196

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast